Bien qu'il ne s'agisse pas de vins technologiques nous accordons une très grande importance au matériel utilisé. Ce matériel a pour but d'effectuer le tri le plus sélectif possible pour arriver à ce résultat.

Nous acheminons la vendange qui a été récoltée manuellement et triée une première fois vers un plateau vibrant bimoteur de marque Schneider pour éliminer pétioles, insectes, baies altérées, pourriture, baies millerandées et matières sèches. Les grappes sont alors acheminées vers l'érafloir de marque Schneider de façon à séparer la rafle des baies. Ce processus minutieux fait suite à un réglage subtil des pâles de l'érafloir et de son débit pour ne pas abimer ou écraser les baies. Résultat, nous obtenons de cette vendange des baies de raisin entières, rondes comme des billes, qui sont alors déversées sur une table de tri vibrante sur laquelle opèrent six personnes pour effectuer un dernier tri en éliminant les résidus qui auraient échappés à notre vigilance. En bout de table, les baies sont récupérées dans une baste de 50 kg. Une fois remplie, celle-ci est immédiatement vidée dans nos cuves.

Chaque parcelle est vinifiée séparément dans dans des cuves en béton de forme tronconique de marque Nomblot. Chaque cuve a une capacité de volume différente qui correspond exactement au volume produit par chacune de nos parcelles.

Peu d'interventions humaines sur les vins, trois semaines de cuvaison et de légers remontages du vin à l'aide d'une pompe périlstaltique de marque Mori pour éviter tout brassage violent des matières solides et liquides.